TÉLÉCHARGER WAADA DE OULED MIMOUN TLEMCEN

décembre 22, 2020 0 Comments

La veille, les populations de la tribu dressent le campement, et les notables accueillent les cavaliers invités. Cette tradition berbère pratiquée dans tous les pays du Maghreb, consiste à simuler un assaut militaire de cavalerie. Les gens venaient aussi pour se soigner. Sur un ordre du chef, ils s’élancent au triple galop puis déchargent ensemble leur fusil de façon à ce que le spectateur n’entende qu’une seule et même détonation avant l’arrêt des chevaux, pour un retour à la case départ. En fait Ces marabouts suscitent à nouveau un dévouement frénétique qui se manifeste autour de leur tombe. La saison estivale dans la wilaya de Tlemcen est marquée depuis juin à ce jour par plusieurs waâdate, dont notamment celle organisée depuis hier à Ouled Mimoun célébrant Mawssim Moulay Chikh Tayeb, avec la participation de neuf wilayas. La saison estivale dans la wilaya de Tlemcen est marquée depuis juin à ce jour par plusieurs waâdate, dont notamment celle organisée depuis hier à Ouled Mimoun célébrant Mawssim Moulay Chikh Tayeb, avec la participation de neuf wilayas.

Nom: waada de ouled mimoun tlemcen
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 8.56 MBytes

Contactez nous Se connecter S’inscrire Français Arabe. Des combats entre joueurs plongent le spectateur dans le monde des Romains avec les premières leçons données aux gladiateurs. Les présents, mains levées vers le ciel, prient le Tout-Puissant afin de leur accorder paix, amour, gloire Il s’agit en fait, d’une manifestation équestre que l’on retrouve dans diverses wwaada d’Afrique du Nord. Des jeunes et des moins jeunes, des femmes notamment à la recherche de la baraka du saint continuent de rendre visitesouvent discrètementa ces saints guérisseurs. Des combats entre joueurs plongent le spectateur dans le monde des Romains avec les premières leçons données aux gladiateurs. Laisser un commentaire Annuler la réponse Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mohamed Kali El Watan.

Souahlia : la Waada de Sidi Brahim entre hier et aujourd’hui

Cette waâda est clôturée par un grand rassemblement. Il est fêté pour diverses raisons, notamment la réconciliation entre tribus. Après Ghediri et en attendant les autres mimokn avril Aussi, ce qui est rentable et bénéfique pour certaines personnes, étant l’étalage des produits à vendre, notamment les burnous, les scelles, les tapis…le plus souvent, produit artisanal.

  TÉLÉCHARGER LE NEUFERT GRATUIT GRATUITEMENT

Tlencen un ordre du chef, ils s’élancent au triple galop puis waaca ensemble leur fusil de façon à ce que le spectateur n’entende qu’une seule et même détonation avant l’arrêt des chevaux, glemcen un retour à la case départ.

Les Ouled Touat préparent leur grande waâda Aïn Témouchent. Ce jeu connu sous le nom de matrag, constitue un duel nocturne entre deux personnes armées de gourdins.

TÉLÉCHARGER WAADA DE OULED MIMOUN TLEMCEN

Après Ghediri et en attendant les autres pour avril La neige attire des familles de toutes les wilayas 11 février Eaada sur Tlemcen 0. Une tradition puisant ses racines du grand Touat dans Seuls Les hommes y assistaient. Il Aurait vécu vers le XIIe siècle. La veille, les populations de la tribu dressent le campement, et les notables accueillent les cavaliers invités. Un habitant de la région, a conté cette histoire dont il garantissait la rigoureuse exactitude: Le mawssem fête traditionnelle est une occasion de faire un pèlerinage au saint de la tribu.

Parfois, ils peuvent être une demi-douzaine à flanc d’une colline, s’étageant dans un séculaire cimetière dont les tombes ne sont Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire. Aujourd’hui, la waâda est célébrée pour marquer l’anniversaire d’un saint. Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source. Sidi Braham était spécialement invoqué pour les affections des voies respiratoires et des poumons toux, bronchite, etc.

waada de ouled mimoun tlemcen

Les coups de feu des cavaliers qui se succèdent à un rythme effréné font flemcen chaque fois sursauter les enfants. Les gens choisissaient surtout le lundi et vendredi pour venir visiter son tombeau et implorer la guérison.

waada de ouled mimoun tlemcen

Des jeunes et des moins jeunes, des femmes notamment à la recherche de la baraka du saint continuent de rendre visitesouvent discrètementa ces saints guérisseurs. A propos de Djazairess Oulled des articles Publicité Contactez-nous Nous avons articles indexés. Les touristes ou les personnes venues découvrir cette waâda sont accueillis dans de grandes kheïmas, et la tribu leur offre couscous, thé, beignets et ce, l’espace que dure la waâda.

  TÉLÉCHARGER KOBOCOLLECT POUR PC

Les marabouts suscitent à nouveau un dévouement frénétique – TOUT SUR TLEMCEN

Les présents, mains levées vers le ciel, prient le Tout-Puissant afin de leur accorder paix, amour, gloire En fait Ces marabouts suscitent à nouveau un dévouement frénétique qui se manifeste autour de wsada tombe. Djelloul La Nouvelle République. Dr fil des générations des légendes des plus mystérieuses se sont retrouvées inextricablement liées à ces marabouts qui auraient le pouvoir de guérir certaines maladies. Les familles fidèles à la tradition dans la générosité et le bon accueil, ne se sont pas gênées pour présenter aux waaada et touristes des plats de couscous bien garnis tout au long de ces trois journées, une manière comme une autre de montrer leur générosité en ces jours de disette.

Lors de cette manifestation culturelle, le sujet du cheval barbe est beaucoup abordé, au point où certains sont vendus à des prix allant jusqu’à 40, voire 60 millions de centimes.

Contactez nous Se connecter S’inscrire Français Arabe. Toggle navigation Page d’accueil. Des prières qui seront suivies de la lecture de la Fatiha. La saison estivale dans la wilaya de Tlemcen est marquée depuis juin à ce jour par plusieurs waâdate, dont notamment celle organisée depuis hier à Ouled Mimoun célébrant Mawssim Moulay Chikh Tayeb, avec la participation de neuf wilayas.

L’Oranie regorge se saints, à tel point que ses visiteurs s’étonnent du nombre de koubbas qui agrémentent ses paysages.